La Nouvelle Tribune

Corruption : le procès de Julius Malema s’ouvre ce jour en Afrique du Sud

Espace membre

C’est ce lundi 3 août 2015 que s’ouvre en Afrique du Sud un procès contre Julius Malema, l’ancien leader de la jeunesse du Congrès national africain (Anc) au pouvoir. Avec deux co-accusés, il est poursuivi pour des faits de corruption racket et blanchiment d’argent.

Selon la justice sud-africaine, le fondateur du parti des Combattants pour la liberté  économique a usé de ses relations politiques pour faire gagner un important marché public à l’entreprise "On Point Engineering" en 2009. Il s’agit d’un marché d’une valeur de 4 millions d’euros exécuté dans la province de Limpopo. Julius Malema à l’époque, détenait des parts dans cette entreprise fraîchement fondée mais qui avait été présentée comme ayant une existence de neuf ans. Le parquet accuse le leader du parti de gauche radical d’avoir également perçu des ristournes avec plusieurs sociétés fictives. Son procès qui s’ouvre à Polokwane durera environ six semaines, et si Julius Malema est reconnu coupable, sa carrière politique risque d’empâtir.