La Nouvelle Tribune

Cpi : des pays africains réclament l’annulation du mandat d’arrêt contre Béchir

Espace membre

Burkina Faso, Mali, Sénégal, Nigéria, Niger, Djibouti, Erythrée, Mauritanie, Tchad, et le Soudan. Ils sont 11 pays africains  membres de l’Agence panafricaine de la Grande Muraille verte à réclamer l’annulation du mandat d’arrêt international de la Cour pénale internationale (Cpi) contre le président soudanais, Omar el-Béchir.

Réunis en Mauritanie pour le sommet de la Grande Muraille verte, ils ont témoigné leur solidarité au président soudanais. Le président el-Béchir qui a pris l’habitude de braver le mandat de la Cpi se trouve ainsi réconforté dans son attitude. Il peut donc envisager des déplacements sur les territoires de ces pays en dépit de la sanction.

Ce sera quand même un gros risque pour lui, étant donné qu’à l’exception de la Mauritanie, la plupart de ces pays sont signataires du statut de Rome. Mais avec le cas de l’Afrique du Sud qui l’a laissé filer entre les doigts de la Cpi après avoir pris part au sommet de l’Union africaine, le mois dernier, ces Etats peuvent aussi ne pas l’inquiéter lors d’un éventuellement déplacement.