La Nouvelle Tribune

Guinée : l’opposition annonce un retour musclé dans les rues

A lire

Gambie : un autre pro-Jammeh limogé

France : à la télé, le rappeur Passi balance sur le pillage de l’Afrique et le Franc CFA

se connecter
se connecter

Les vieux démons de la contestation vont bientôt reprendre service en Guinée Conakry. L’opposition guinéenne a annoncé ce lundi, une reprise des manifestations dans tout le pays pour obtenir la satisfaction de ses revendications. Après les séries de manifestations qui ont coûté la vie à des civils en avril dernier.

Les manifestations annoncées par le porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla, seront « ininterrompues » jusqu’à satisfaction de leurs exigences. A l’origine de cette crise, l’inversion du calendrier électoral par la Commission électorale nationale indépendante Ceni. L’opposition réclame l’organisation des communales avant la présidentielle.

Mais le président Alpha Condé est opposé à cette option arguant que selon la Céni, cela n’est pas techniquement faisable. Cellou Dalein, Diallo, le leader de l’opposition dénonce de son côté des manœuvres du régime de Condé visant à gagner du temps pour conduire le pays dans une situation d’urgence où plus rien ne sera plus possible pour répondre à leurs revendications relatives à la conduite du processus électoral. Avec l’annonce de la reprise de ces manifestations qui tournent souvent en affrontement entre civils et force de l’ordre, il est à craindre pour la sécurité des citoyens guinéens dans le pays.