La Nouvelle Tribune

Droits de l’homme : Obama plaide pour les homosexuels en Afrique

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Du Kenya, la terre de ses aïeux où il était le week-end écoulé, le président américain Barack Obama a lancé un appel à la reconnaissance des droits de l’homme, notamment celui des homosexuels en Afrique. 

En conférence de presse avec son homologue kényan, le président américain a déclaré qu’il est très peiné en tant qu’afro-américain aux Etats-Unis d’observer des traitements discriminatoires à l’égard des personnes devant la loi. Selon lui, « lorsqu’un gouvernement traite les gens différemment, d’autres le suivront » sur cette voie de la discrimination sociale. Le président Obama n’était pas sans savoir que son homologue Uhuru Kenyatta avait prévenu que la question de l’homosexualité n’était pas au programme des discussions. Obama a visiblement fait de la cause de l’égalité des droits, un point clé de ses discours sur le continent africain. En 2013, à Dakar, il avait déclaré que « tout le monde doit avoir les mêmes droits face à la loi » en dépit de « la race, la religion, l’orientation sexuelle ».