La Nouvelle Tribune

Espionnage de la France : vexé, Hollande veut parler à Obama

Espace membre

Les relations diplomatiques entre les Etats-Unis et la France traversent-elles des zones de turbulence? Après les révélations d’espionnage américain sur les trois derniers présidents français, François Hollande l’actuel chef de l’Etat de la France est fâché.

Dans un communiqué, l’Elysée a indiqué que ces faits sont « inacceptables » et que « la France ne tolèrera aucun agissement mettant en cause sa sécurité ». Les Etats-Unis ont assuré que le président Hollande n’a pas été espionné. Mais cela ne suffit pas à faire taire la classe politique française qui appelle le président français à réagir vigoureusement contre ce qu’elle qualifie d’«affronts» à un état souverain.

François Hollande a dans l’urgence réunis un conseil de défense. Et dans cette même journée de mercredi, il devrait s’entretenir avec son homologue américain pour avoir des explications sur ces révélations dites « FranceLeaks » faites par Libération et Médiapart. Dans la foulée, Manuel Valls, le premier ministre français a appelé Washington a tout faire pour assurer une réparation du tort causé à la France.