La Nouvelle Tribune

Sénégal : Idrissa Seck parle des fausses notes de Macky Sall

Espace membre

Vu de l’extérieur comme un pays bien gouverné, le Sénégal de Macky Sall n’est pas exempt des maux de mauvaise gouvernance congénitale qui minent la plupart des pays africains. C’est ce que révèle l’homme politique sénégalais Idrissa Seck.

Dans un point qu’il présente sur la situation du Sénégal après une tournée à l’intérieur du pays, le leader du parti Rewmi a peint un tableau pas très reluisant des conditions de vie des Sénégalais. A l’opposé de l’image d’un pays en plein essor que présentent les dirigeants actuels du Sénégal, Idrissa Seck affirme avoir constaté des « villes sans eau, sans électricité, des communes sans voies d’accès, des troupeaux de bétail assoiffés et affamés, une agriculture sans matériels agricoles, des infrastructures délabrées ». Aussi a-t-il indiqué, pendant que le président Macky Sall et les membres de son gouvernement font du dilatoire avec le débat de la réduction de la durée d’un mandat à un quinquennat, à l’intérieur du pays les Sénégalais « peinent à s’assurer un repas équilibré », le système sanitaire manque de « médecins spécialisés », les écoles sont encore équipées de matériaux précaires. Pour Idrissa Seck, le système en place fait montre d’une « incapacité notoire » à sortir les Sénégalais des conditions de vies de plus en plus dégradantes et se livre à des « dépenses de prestiges et de propagandes ».