La Nouvelle Tribune

Zimbabwe : les Usa et le Royaume-Uni accusés de fomenter un coup

Espace membre

Robert Mugabe, le nonagénaire président du Zimbabwe serait menacé de destitution. Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne sont accusés de fomenter un coup pour renverser le chef de l’Etat zimbabwéen. Cette révélation a été faite par Victor Matemadanda, secrétaire général de la Znlwva, une association d’anciens combattants du Zimbabwe, dans une vidéo diffusée sur You Tube.

Dans la vidéo, Victor Matemadanda, déclare que c’est avec des gros bonnets de la Zanu-Pf, le parti au pouvoir que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne travaillent pour renverser le vétéran président Robert Mugabe. « Une alliance impie se forme entre les Américains et les Britanniques d’une part, et des politicards » contre Mugabe, a déclaré Victor Matemadanda. Il accuse notamment des membres du bureau politique de la Zanu-Pf de s’être vendus à ceux qu’il nomme les « impérialistes ». Le parti du président Robert Mugabe connaît une grande crise de succession. Joice Mujuru, ancienne vice Présidente avait été accusée de comploter avec certains cadres du parti pour renverser le président Mugabe. Pour Victor Matemadanda, cette crise interne qui divise la Zanu-Pf est l’œuvre d’une main étrangère. Robert Mugabe faut-il le rappeler s’est mis à dos les occidentaux, avec sa politique agraire qui a conduit à l’expropriation des fermiers blancs. Selon Matemadanda, les Américains et les Britanniques caressent toujours le rêve de réinvestir le Zimbabwe après Mugabe.