La Nouvelle Tribune

Burundi : la présidence parle de coup d'état fantaisiste (lire le communiqué)

Espace membre

Alors qu'un haut gradé de l'armée  a annoncé la dissolution du gouvernement et la fin du régime de Pierre Nkurunziza, la présidence tente de nier l'affaire. Plusieurs photos en provenance du pays indiquent que les militaires ont fraternisé avec la population contre les policiers auteurs des exactions et restés fidèles au président Nkurunziza.

Mais la confusion règne et nul ne peut pour le moment affirmé la vraie tournure des événements. La présidence quant à elle tente de minimiser la déclaration du haut gradé. Lire ci-dessous le communiqué publié sur les réseaux sociaux.

Communiqué de la présidence du Burundi

C’est avec regret que nous avons appris qu’un groupe de militaires s’est mutiné ce matin et a fait une déclaration fantaisiste de coup d’état. La Présidence de la République annonce à l’opinion tant nationale qu’internationale que cette tentative de coup d’état a été déjouée et que ces gens, qui ont lu ce communiqué de coup d’état via des radios locales privées sont recherchés par les forces de défense et de sécurité afin qu’ils soient traduits en justice.

La Présidence de la République demande à la population burundaise et aux étrangers vivant au Burundi de garder le calme et la sérénité. Tout est mis en oeuvre afin que la sécurité sur tout le territoire national soit maintenue.

Présidence Burundi