La Nouvelle Tribune

Corée du Nord : Kim Jong-Un arrache la vie à son ministre de la défense

Espace membre

Kim Jong-Un, le jeune homme fort de la Corée du nord a fait exécuter Hyon Yong-chol, son ministre de la défense. C’est ce qu’ont révélé mercredi, des sources espionnes de la Corée du Sud, ennemie jurée de la Corée du Nord. Cette exécution qui aurait eu lieu le mois dernier, s’est, selon les mêmes sources, faite en public à l’arme lourde.

Hyon Yong-chol, le ministre nord-coréen aurait été exécuté à l'aide d'un canon anti-aérien en présence de nombreuses personnalités du pays. L’homme abattu est un général qui a été promu ministre de la défense il y a à peine un an. Kim Jong-Un a-t-on indiqué, a ordonné son exécution pour insubordination et indiscipline à son égard. Il se serait assoupi pendant des célébrations militaires et aurait outrepassé les consignes du jeune tout-puissant Kim Jong-Un.

Avant Hyon Yong-chol, le petit sanguinaire Kim Jong-Un, avait en 2013, fait arrêter et exécuter son propre parent Jang Song-taek, accusé de trahison. A en croire les services de renseignements sud-coréens, une quinzaine de hauts responsables nord-coréens ont déjà été abattus en 2015, pour des accusations d’insubordination à leur jeune chef suprême qui visiblement fait recours aux exécutions pour asseoir son autorité et se faire respecter de tous les nord-coréens.