La Nouvelle Tribune

Kenya : exécution d’un chef local par des ravisseurs

Espace membre

Un nouvel acte criminel plonge les Kenyans dans le deuil. Des membres présumés d’Al Shabaab ont exécuté vendredi un chef local du nom de Muktar Maalim. Enlevé jeudi près de ville de Mandera dans le nord du pays, il a été exécuté par ses ravisseurs ont indiqué les membres de son clan.

Et selon The Star, un canard kényan, le chef local a été abattu après avoir été ligoté à un arbre. Les membres de son clan ont indiqué qu’ils ont tout fait pour obtenir sa libération mais leurs efforts n’ont pas porté de fruits. Certaines sources ont indiqué que c’est faute de n'avoir pas obtenu une rançon s’élevant 42.500 dollars soit 4 millions de shillings que les ravisseurs ont exécuté le chef local Muktar Maalim. Les jihadistes somaliens multiplient les actes criminels et terroristes sur le sol kényan en représailles aux interventions de l’armée kényane contre les Shebabs en Somalie. Ces islamistes ont fait parler d’eux au début du mois avec une attaque terroriste contre l’université kényane de Garissa où plus de 147 personnes on été tuées.