La Nouvelle Tribune

Dossier Ibrahim Baré : la famille du président assassiné sollicite la Cedeao

Espace membre

16 ans après l’assassinat de l’ancien président du Niger, Ibrahim Baré, sa famille continue de nourrir l’espoir que justice leur soit rendue. Le dossier qui n’a pas prospéré au Niger est désormais porté devant la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

L’ex président du Niger faut-il le rappeler a été tué par sa garde présidentielle le 09 avril 1999. A Niamey selon Mme Clémence Aïssa Baré, la veuve du président assassiné, toutes les tentatives devant la justice nigérienne ont été veines. Espérant trouver une oreille attentive près de la Cour de justice de la Cedeao, la famille de l’ex-chef d’Etat du Niger, a par l’entremise de ses avocats, porté le dossier devant cette juridiction sous-régionale.

La veuve Baré se dit particulièrement confiante de ce que cette juridiction donnera une suite favorable à ce dossier puisqu’elle a pouvoir d’action dans chacun de ses Etats membres dont le Niger.