La Nouvelle Tribune

Côte d’Ivoire : silence radio sur le scandale Probo Koala

Espace membre

Probo Koala, ce nom d’un cargo loué par une société suisso-néerlandaise appelé Trafigura, opérant dans le secteur du pétrole, rappelle un très triste souvenir à des Ivoiriens qui en portent encore les séquelles.

Cela fait maintenant près de 09 ans. Ce Cargo chargé d’une monstrueuse cargaison de déchets toxiques a clandestinement déversé une importante partie de son contenu à Abidjan. Cela a causé d’énormes dégâts sanitaires, alimentaires, environnementaux. Des cultures contaminées, des animaux également et les populations elles mêmes ont été gravement atteintes. 95.000 victimes dont 17 morts ont été recensées par l’Etat ivoirien. Le monde entier s’en était indigné et les victimes devaient être dédommagées. Mais hélas, beaucoup n’ont encore rien perçu jusqu’à présent et le dossier semble ne pas préoccuper les autorités actuelles du pays. D’importante sommes ont circulées, mais des individus et groupes d’escrocs ont détourné ce qui était destiné à ceux qui ont été recensés comme victimes de scandale d’intoxication à grande échelle. D’abord, sur 152 millions d’euros perçus de Trafigura par le gouvernement d’alors en 2007, seul 38 millions d’euros devrait servir à dédommager les personnes victimes. Difficile de dire aujourd'hui ce qu’il en a été. Deux ans plus tard, 33 autres millions d’euros sont versés toujours pour les victimes. Là encore, une partie de l’argent n’a pas servi à ce que de droit. Les organisations de la société civile ivoirienne crient, mais visiblement leurs cris font échos et le pays va comme si jamais, un tel drame ne l’a frappé.