La Nouvelle Tribune

Pour avoir protégé un prêtre pédophilie : un évêque américain démissionne

Espace membre

Robert Finn, c’est le nom d’un évêque américain qui a fini par jeter la soutane dans l’affaire dite des prêtres pédophiles qui a entaché l’image de l’Eglise catholique romaine. Accusé d’avoir gardé le silence sur le cas du père Shawn Ratigan, un prêtre de son diocèse reconnu coupable de pédophilie et de détention d’images pédopornographiques, l’évêque de 62 ans qui officie au Kansas City dans le Missouri a transmis sa démission au pape François qui l’a acceptée.

Son protégé, le père Shawn Ratigan avait été condamné par la justice américaine en 2012 avant d’être mis en liberté conditionnelle pour aider à détecter d'autres pédophiles et à mettre en place un fonds de 10.000 dollars devant servir à soutenir les victimes de pédophilie. Le saint père qui a accepté sa démission avait pris l’engagement de ne faire place à aucune forme de tolérance vicieuse. La démission de l’évêque américain, supérieur hiérarchique du prêtre pédophile, illustre bien le débat qui se mène actuellement sur la « responsabilité » des supérieurs qui font preuve de passivité dans des situations graves comme celle du scandale de pédophilie. Le Vatican, à ce sujet, peaufine un arsenal juridique qui précisera le degré de responsabilité des supérieurs.