La Nouvelle Tribune

Crash Airbus A320: le copilote avait fait une dépression en 2009?

Espace membre

Andreas Lubitz, le copilote de l’Airbus A 320 de Germanwings, qui s’est écrasé  mardi dernier dans le sud de la France, a connu une période de dépression en 2009 et avait suivi un traitement psychiatrique à cet effet. C’est ce qu’a affirmé ce vendredi 27 mars le quotidien allemand Bild.

Le journal dit tenir son information de l’Autorité allemande de supervision du transport aérien (Lba) dont il a pu consulter des documents. Ces détails sur le passé du jeune copilote allemand de 28 ans, ont été transmis à la Lba par Lufthansa, la compagnie aérienne allemande dont Germanwings est une filiale. Immatriculé 4U9525, l’appareil reliait Barcelone (Espagne) à Düsseldorf (Allemagne). Il s’est écrasé dans les Alpes de Hautes-Provence, dans le sud de la France, causant la mort de tous ses occupants. Les éléments tirés de la boite noire ont révélé que le co-pilote a volontairement précipité l’avion vers le sol alors que le pilote était hors de la cabine technique.

Deux hypothèses ont été avancées : le suicide ou un acte terroriste ? Il fallait alors fouiller dans la vie du jeune pilote pour avoir des réponses. Ce vendredi, la police allemande a affirmé avoir trouvé des indices à l’un de ses domiciles. Les enquêtes vont donc se poursuivre avec l’analyse de ces nouveaux éléments.