La Nouvelle Tribune

Tunisie : un militaire tué près de la frontière avec l’Algérie

A lire

Gambie : arrestation du patron des renseignements de Jammeh

France : Sarkozy passe de la politique à l’hôtellerie

se connecter
se connecter

Après la mort d’une vingtaine de  personnes tuées dans le tragique attentat contre le musée du Bardo Mercredi dernier, la Tunisie a encore enregistré une attaque djihadiste ce dimanche soir. Le bilan de cette nouvelle attaque est de un mort et deux blessés.

Cette fois-ci,  les victimes sont des militaires. Leur voiture, selon Belhasen Oueslati, le porte-parole du ministère de la défense, a sauté sur une mine que les djihadistes avaient posée. Cela s’est passé  dans la région montagneuse à l’ouest à la frontière avec l’Algérie.  Après l’attaque de mercredi dans laquelle un policier a été tué, l’organisation terroriste Etat islamique (Ei) qui en a revendiqué la signature, a indiqué que le pays ne connaîtra plus de paix. Selon les terroristes, la Tunisie est devenue une terre refuge d’infidèles  à l’Islam.