La Nouvelle Tribune

Mauritanie : peine de mort pour un jeune artiste

Espace membre

Jugé pour meurtre, le jeune artiste mauritanien Sidi Ould Dendenni, a écopé en décembre 2013 d'une peine de mort. Cette peine, selon nos informations a été confirmée ce mercredi par la Cour d’Appel de Nouakchott. Présent au moment de l'annonce du verdict, le jeune artiste a lui-même applaudi la confirmation de la peine de mort en signe de consentement. Il avait abattu un certain Eliass Ould Ahmedou en raison de la proximité de celui avec sa petite amie.

En Mauritanie, où la peine de mort reste en vigueur à cause des considérations religieuses inspirées de l’Islam, ceux qui sont condamnés à mort ne sont pas exécutés. Il est donc presque sûr que le jeune artiste qui a commis un crime passionnel, ne sera pas exécuté.