La Nouvelle Tribune

Xénophobie : un congolais brûlé vif en Afrique du sud

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Image choquante au pays de Nelson Mandela. Dans la ville de Durban en Afrique du sud a-t-on appris, un ressortissant de la Rd-Congo  a été brûlé vif par un groupe de 04 personnes.La victime, un vigile engagé pour la sécurité dans un night-club, selon les témoins a été brûlée à l’essence sans  qu’on ne sache ce qui lui a valu ce sort.

Mais tout porte à croire qu’il s’agit d’une attaque xénophobe et cela inquiète la diaspora congolaise en Afrique du sud. Cette attaque à caractère xénophobe s’ajoute à une longue liste d'autres qui ont déjà coûté la vie à beaucoup d’étrangers. La plus récente du genre est celle qui en 2014 a visé les Somaliens qui ont été obligés de quitter le ghetto de Soweto où 70 de leur compatriotes ont été tués.

Dans ce pays qui a connu des luttes anti-ségrégationnistes dont le héros est l’icône mondiale Nelson Mandela, ces attaques xénophobes sont inadmissibles selon des observateurs inquiets. Cette monté de xénophobie dans la nation dite arc-en-ciel, seraient selon les analyses, due à l’attitude des autorités niant la réalité en préférant parler de « criminalité ».