La Nouvelle Tribune

Decret des USA contre le Vénézuela : Cuba soutient Maduro

Espace membre

Le 10 Mars 2015, le Gouvernement de la République de Cuba a pris connaissance du décret arbitraire et agressif émis par le Président des États-Unis contre le Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela, qui qualifie ce pays de menace pour sa sécurité nationale, en représailles des mesures prises dans la défense de sa souveraineté contre les actes interventionnistes de représentants du Gouvernement et du Congrès américain.

Comment le Venezuela constitue t-il une menace pour les États-Unis ? Situé à des milliers de kilomètres, sans armes stratégiques et sans ressources financières pour comploter contre l’ordre constitutionnel américain, la déclaration ne semble pas crédible et met à nu ceux qui l’ont faite.

Outre cela, une telle déclaration dans une année où se tiennent des élections législatives au Venezuela confirme une fois de plus, le caractère d’ingérence de la politique extérieure des États-Unis. La gravité de cette action a mis en alerte les Gouvernements de l’Amérique Latine et des Caraïbes en janvier 2014 lors du 2ème Sommet de CELAC à La Havane. Le Gouvernement Révolutionnaire de la République de Cuba réitère à nouveau son inconditionnel soutien et celui de notre peuple à la Révolution Bolivarienne, au légitime Gouvernement du Président Nicolas Maduro Moros et à l’héroïque peuple frère de Venezuela.

Personne n’a le droit d’intervenir dans les affaires intérieures d’un État souverain ou déclarer, sans aucun fondement, comme étant une menace à sa sécurité nationale. De la même manière que Cuba n’a jamais été seule, le Venezuela ne le sera non plus

La Havane, le 9 mars 2015.