La Nouvelle Tribune

Fespaco 2015 : «Fièvres» d’Hicham Ayouch enlève l’étalon d’or au détriment de «Timbuktu»

Espace membre

Grande surprise à la 24ème édition du Festival panafricain du cinéma  de Ouagadougou (Fespaco). L’Etalon  d’Or  du Yennenga,  le plus grand prix de ce prestigieux festival n’a pas été attribué à Timbuktu, le film du réalisateur franco-mauritanien Abderrhamane Sissako.

Contre toute attente le jury de l’édition 2015 du plus prestigieux festival du cinéma africain, a choisi le film « Fièvres »  du réalisateur marocain Hicham Ayouch.  L’heureux lauréat de l’étalon d’or 2015, devient avec cette distinction le deuxième de sa famille à en gagner, après le sacre de son frère Nabil Ayouch qui l’a  reçu en 2001 pour son film « Ali Zaoua ». Timbuktu, le très populaire film long métrage n’a tout de  même pas quitté Ouagadougou bredouille.  Il a décroché  le « Prix de la meilleure musique » et le « Prix du meilleur décor ».

Voici le palmarès officiel complet du Fespaco 2015

SECTION LONG-METRAGE

- Etalon d'Or de Yennenga : "Fièvres" d’Hicham Ayouch (Maroc)

- Etalon d'argent de Yennenga : "Fadhma N’Soumer" de Belkacem Hadjadj (Algérie)

- Etalon de bronze de Yennenga : "L’œil du cyclone" de Sékou Traoré (Burkina Faso)

- Prix de la meilleure interprétation féminine : Maimouna Ndiaye dans "L’œil du cyclone" de Sékou Traoré (Burkina Faso)

- Prix de la meilleure interprétation masculine : Fargass Assande dans "L’œil du cyclone" de Sékou Traoré (Burkina Faso)

- Prix Paul Robeson (Meilleur film de la diaspora): "Morbayassa, le serment de Koumba" de Cheik Fantamady Camara (Guinée-Conakry)

- Prix Oumarou Ganda (meilleure première œuvre) : "L’œil du cyclone" de Sékou Traoré (Burkina Faso)

- Prix du meilleur scénario : Marcel Beaulieu pour "Fadhma N’Soumer" de Belkacem Hadjadj (Algérie)

- Prix de la meilleure image : Ali Benjelloun pour "C’est eux les chiens" de Hicham Lasri (Maroc)

- Prix du meilleur son : Phillipe Grivel et Dominique Vieillard pour "Fadhma N’Soumer" de Belkacem Hadjadj

- Prix de la meilleure musique : Amine Bouhafa pour "Timbuktu" d’Abderrahmane Sissako (Mauritanie)

- Prix du meilleur décor : Sébastien Birchler pour "Timbuktu" d’Abderrahmane Sissako (Mauritanie)

- Prix du meilleur montage : Isabele Devinck pour "Fadhma N’Soumer" de Belkacem Hadjadj (Algérie)

- Prix de la meilleure affiche : "Cellule 512" de Missa Hébié (Burkina Faso)

PRIX DES ECOLES AFRICAINES DE CINEMA

- Prix du meilleur film fiction : "Sagar" de Pape Abdoulaye Seck (Ecole supérieure des arts audiovisuelles, Maroc)

- Prix du meilleur film documentaire : "Je danse, donc je suis" d'Aïssata Ouarma (Institut supérieur de l’image et du son, Burkina Faso)

- Prix spécial du jury : "The Traveller" de Peter Sedufia (NAFTI, Ghana)

SECTION COURT-METRAGE

- Poulain d’or : "De l’eau et du sang" d’Abdelilah Eljaouhary (Maroc)

- Poulain d’argent : "Madame Esther" de Luck Razanajoana (Madagascar)

- Poulain de bronze : "Zakaria" de Leyla Bouzid (Tunisie)

SECTION DOCUMENTAIRE

- Premier prix : "Miners Shot Down" de Rehad Desai (Afrique du Sud)

- Deuxième prix : "Devoir de mémoire" de Mahmadou Cissé (Mali)

- Troisième prix : "Tango Negro, les origines africaines du tango" de Dom Pedro (Angola)

SECTION SERIE TELE

- Prix de la meilleure série : "Chroniques africaines" de Marie-Christine Amon (Côte d’Ivoire)

- Prix spécial du jury : "Eh les hommes, Eh les femmes" d’Apolline Traoré (Burkina Faso) 

PRIX DES INSTITUTIONS

- Prix spécial de l’intégration de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) : "L’œil du cyclone" de Sékou Traoré (Burkina Faso)

- Prix CEDEAO de la meilleure réalisatrice ouest-africaine : "Des étoiles" de Dyana Gaye

- Prix de l’Union européenne : "Avant le printemps" d’Ahmed Atef (Egypte)

- Prix du Conseil de l’Entente : "Run" de Philippe Lacôte (Côte d’Ivoire).