La Nouvelle Tribune

Braconnage au Kenya : Uhuru Kenyatta brûle 15 tonnes d’ivoire

Espace membre

Dans la lutte contre le braconnage, le président kenyan Uhuru Kenyatta a décidé de mettre les bouchées doubles.  Il a mis le feu à 15 tonnes d'ivoire. Cela s’est passé ce mardi à Nairobi dans la capitale kenyane.  « Les braconniers et  leurs bailleurs n’auront pas le dessus » a déclaré le président Kenyatta  qui se veut être un grand défenseur de la faune. 

Les 15 tonnes d’ivoire qu’il a brûlées mardi ne sont qu’une infime portion de tout le lot avoisinant les 100 tonnes qu’il entend jeter au feu avant la fin de l’année. Applaudis par l’Ong Save the Elephants » - Sauvez les Eléphants- de Douglas Hamilton, le président Kenya par ce geste, a brûlé près de 30 millions de dollars si on s’en tient au prix du kilo d’ivoire qui avoisine 2.100 dollars en Chine.

Mais l’argent n’est pas le problème du président Kenyatta. Il veut a-t-il défendu  « protéger la biodiversité » menacée par la recrudescence des braconnages. Son souhait a-t-il également dit, est que les générations à venir aient la chance de pouvoir contempler la beauté des merveilleux animaux de son pays. Il promet à cet effet, renforcer la lutte contre le braconnage.