La Nouvelle Tribune

Enrichissement illicite : Denis-Christel, le fils de Sassou Nguesso épinglé à Genève

Espace membre

Encore  un scandale d’enrichissement illicite lié à un fils de président africain. Alors qu’on n’a pas encore fini avec le dossier du fils de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, c’est celui de  Denis-Christel Sassou-Nguesso, fils de Denis Sassou-Nguesso, président du Congo-Brazzaville, qui surgit.

Selon l’Ong suisse «La Déclaration de Berne », Denis-Christel Sassou-Nguesso, aurait empoché des millions de dollars dans  des prévarications qu’il a orchestrées dans le secteur pétrolier. Selon l’Ong, le fils du président Sassou-Nguesso en contact avec une grande compagnie genevoise nommée Philia S.A, gagne de gros contrats avec l’Etat congolais en servant d’intermédiaire pour d’importants opérateurs pétroliers.

Des explications données sur la dernière transaction du groupe laissent croire que c’est une société  utilisée par le fils du président congolais pour se remplir les poche. Contrairement à la règle dans le domaine, la société Philia S.A a réussi à acheter à l’Etat congolais 43 891 tonnes de pétrole raffiné qu’il a revendu en l’espace de 24 heures à une autre société suisse  nommée Aot Trading pour une somme de 29, 4 millions de dollars.  

Et pour cette transaction qui a duré deux mois, d’octobre à décembre 2013, Philia S.A qui est en lien avec Denis-Christel Sassou-Nguesso a encaissé 418 000 dollars. A cela s’ajoute le fait qu’il est admnistrateur général de la Congolaise de raffinage (Coraf) qui a cédé  les 43 891 tonnes à Philia S.A. En claire,  Denis-Christel Sassou-Nguesso également Pdg de la Société des pétroles du Congo (Snpc) est coupable de délit d’initié.