La Nouvelle Tribune

Rwanda : la vedette Kizito Mihigo condamnée à 10 ans de prison

Espace membre

Accusé de conspiration contre le régime du président Paul Kagamé, le très populaire chanteur congolais, Kizito Mihigo a écopé d’une peine d’emprisonnement de 10 ans selon un verdict rendu vendredi à Kigali.

Le chanteur de 35 ans et 03 autres personnes jugées dont un journaliste,  un ancien soldat, et une dame auraient formé un groupe qui avait pour en projet de mener des attentats dans le but de venger la mort de Patrick Karegeya, l’ancien agent de renseignement de Kagamé, assassiné par des inconnus en Afrique du Sud. Opposant au régime de Paul Kagamé, Patrick Karegeya  était aussi, l’un des fondateurs du Congrès national Rwandais, décrété mouvement terroriste au Rwanda.

Kizito Mihigo qui a écopé de 10 ans d’emprisonnement a eu plus de chance que deux de ses co-accusés, le journaliste Cassien Ntamuhanga et le soldat démobilisé Jean-Paul Dukuzumuremyi qui ont été respectivement condamnés à 25 ans et 30 de prison.  Contrairement au chanteur qui a été reconnu coupable de contribuer à la naissance d’une «association de criminels», l’accusation de ceux-ci a été doublée de « complicité dans le but de commettre un assassinat ». La seule femme du groupe a quant à elle été acquittée.

Le chanteur qui a lui-même reconnu sa faute  a demandé et pardon et plaidé coupable.