La Nouvelle Tribune

Rdc : Kabila prive les Congolais d’internet pour mieux les mater

Espace membre

Impossible de se connecter à internet en  Rdc. Encore moins d’envoyer des sms. Avec les mouvements de soulèvement populaire qui ont éclaté lundi en protestation à la loi électorale soumise à l’appréciation du parlement, le pouvoir de Kinshasa a décidé de priver les Congolais des services de télécommunications. 

L’Anr (Agence national du renseignement) en Rdc, a sommé  les fournisseurs de connexion internet d’interrompre la fourniture jusqu’à nouvel ordre. Cette injonction de cessation des services de télécommunication a été donnée aux fournisseurs de connexion internet ce mardi où de nouvelles manifestations de protestations ont opposé les civils à des policiers. Les troubles de lundi ont coûté la vie à plus de 04 personnes dont 02 hommes en uniformes, tués à Kinshasa.

La loi électorale  qui était en examen au parlement et  qui déchaîne tant de passion pourrait selon le gouvernement lui-même, permettre un report de la présidentielle de 2016 et par conséquent un maintien au pouvoir de Joseph Kabila au-delà de l’échéance de son dernier mandat constitutionnel.

Joseph Kabila dirige la Rdc depuis 15 ans après son accession au pouvoir à la suite de l’assassinat de son père Laurent Désiré Kabila, un ex-chef rebelle opposé au dictateur Mobutu.