La Nouvelle Tribune

Gambie : des armes de fabrication américaine retrouvées chez les putschistes selon Jammeh

Espace membre

Parmi les armes retrouvées chez les auteurs de la tentative de coup d’Etat raté contre le régime du président Yahya Jammeh se trouvent des armes de fabrication américaine. Le chef de l’Etat gambien a aussi une idée de ceux qui sont derrière la tentative de coup d’Etat contre lui. 

Selon Yahya Jammeh c’est l’œuvre de terroristes et de dissidents appuyés par des puissances occidentales. Sans pour autant indiquer que les Etats-Unis, la Grande Bretagne et l’Allemagne sont concernés, Yahya Jammeh a affirmé à la télévision nationale gambienne que les dissidents qui ont commandité le putsch raté sont installés dans ces pays.

Pour l’homme fort qui dirige la Gambie depuis 20 ans, l’attaque n’est pas un coup d’Etat militaire car, se réjouit-il, les soldats gambiens sont demeurés loyaux et n’ont pas contribué à l’initiative de l’ex-capitaine dissident, Lamin Sanneh tué pendant les échanges de tirs au moment de l’assaut contre le palais présidentiel. Il a aussi prévenu que ceux qui croient pouvoir le renverser par les armes échoueront à chaque fois. Selon des sources concordantes, quatre officiers gambiens ont quitté le pays pour s’exiler en Guinée Bissau. Ils disent craindre des représailles car soupçonnés d’être de connivence avec les putschistes tués.