La Nouvelle Tribune

Somalie : un important chef shebab tué par une frappe américaine

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Un grand chef de moins pour les islamistes shebabs somaliens. Une source sécuritaire somalienne a annoncé mardi, la mort d’un responsable des services de renseignement appartenant au groupe des islamistes shebabs qui sèment la terreur en Somalie.

Tahlil, encore appelé Abdishakur, a trouvé la mort pendant une opération militaire conjointement dirigée par les forces américaines et somaliennes dans une localité proche de Sakoov. Tahlil a été fraichement conduit à la tête d’un groupe de shebabs après l’abdication de l’ex chef Ahmed Hersi, qui s’est lui-même rendu il y a quelques jours. Ahmed Hersi était lui, très recherché par les Américains qui avaient mis sa tête à prix à 3 millions de dollars.

Selon l’agence de sécurité somalienne, deux autres shebabs ont été également abattus au cours de l’opération qui a eu lieu dans la localité situé à près de 350 km de Mogadiscio, la capitale de la Somalie. Les Shebabs, faut-il le rappeler, avaient le contrôle de Mogadiscio d’où ils ont été chassés en 2011. Opposé au gouvernement somalien, ils se sont alliés au groupe terroriste Al-Qaïda.