La Nouvelle Tribune

Union africaine : Martin Assogba élu au Conseil économique, social et culturel

Espace membre

Martin Asogba, l’activiste béninois de la bonne gouvernance et des droits de l’homme est élu au Conseil économique, social et culturel de l’Union africaine (Ecosocc). Le président de l’Association de lutte contre le racisme, l’ethnocentrisme et le régionalisme (Alcrer) devient ainsi membre permanent de cet important organe de l’Ua pour les 04 prochaines années. 

La cérémonie officielle qui consacrera son admission en tant que membre de l’Ecosocc a lieu ce lundi 22 décembre 2014, à Nairobi au Kenya en présence des responsables des hautes instances de l’Ua et du gouvernement kényan. Créé au lendemain d’une session de l’Ua tenue en 2002 à Durban en Afrique du Sud, L’Ecosocc un organe consultatif de l’Union africaine, composé de différents groupes sociaux professionnels des États membres de l’union. Cet organe de l’Ua est également une plate-forme qui permet à la société civile africaine de jouer un rôle actif dans la planification de l’avenir du continent, de s’organiser en partenariat avec les gouvernements afin de contribuer à la définition des principes, politiques et programmes de l’Union.

L’Ecosocc a mandat de promouvoir le dialogue entre toutes les couches de la population africaine sur des questions concernant le continent et son avenir ; d’établir des partenariats solides entre les gouvernements et toutes les composantes de la société civile. Il a également pour mission de promouvoir la participation de la société civile africaine à la mise en œuvre des politiques et programmes de l’Union ; soutenir les politiques et programmes qui favorisent la paix, la sécurité et la stabilité et renforcent le développement et l’intégration du continent ; promouvoir et défendre une culture de la bonne gouvernance, les principes et les institutions démocratiques, la participation populaire, les droits de l’homme et la justice sociale. De même l’Ecossoc promeut l’égalité entre les hommes et les femmes. Autant d’actions qui ne sont pas étrangères au Béninois Martin Assogba dont c’est le quotidien avec son Ong Alcrer