La Nouvelle Tribune

Madagascar : un mouvement anti-Chinois fait deux morts

Espace membre

Situation conflictuelle entre des employeurs chinois et leurs ouvriers malgaches à Morondava, une ville située à l’ouest du pays.  Un mouvement de revendication des ouvriers d’une société sucrière chinoise implantée à Madagascar  a fait deux morts selon M. Roger Kolo, le premier ministre malgache qui a aussi indiqué que des actes de vandalisme ont eu lieu durant la protestation. 

L’usine a-t-il précisé a été partiellement endommagée. Les ouvriers de l’usine sont mécontents du traitement salarial qu’il juge insignifiant face à ce qu’ils abattent quotidiennement comme tâche. Ils réclament à cet effet une hausse de leurs salaires et exigent l’établissement de contrats de travail. La protestation qui a commencé mercredi a été réprimée par la gendarmerie. La situation reste très tendue entre les Chinois qui dirigent l’usine et leurs employés malgaches. Et l’on attend l’arbitrage du pouvoir pour que la paix revienne à Morondava.