La Nouvelle Tribune

Météo : la terre vers un futur ‘’incertain et inhospitalier’’

Espace membre

L’année 2014 qui s’achève pourrait bien être l’année des extrêmes, notamment en ce qui concerne la température et par ricochet la pluie et l’inondation. En effet, selon un rapport provisoire publié ce mercredi 3 décembre 2014 par l'Organisation météorologique mondiale (Omm), sur les 10 premiers mois de cette année, les températures ont été des plus élevées jamais enregistrées. 

La moyenne de températures relevées de janvier à Octobre 2014 au niveau de la terre est d’environ 15°C. Et donc, prévient l’Omm, «si novembre et décembre maintiennent la même tendance, alors 2014 sera probablement la plus chaude jamais enregistrée».

Toujours selon le rapport de Omm, ces températures élevées enregistrées cette année ont donné lieu à des pluies et inondations d’une ampleur jamais égalée dans plusieurs pays et des sécheresses inhabituelles sous d’autres cieux.

Ces événements climatiques extrêmes enregistrés cette année 2014 est selon les responsables de l’Omm, un signe annonciateur d’un futur “incertain et inhospitalier’’. Et ce parce que les émissions de gaz à effet de serre et les concentrations atmosphériques qui en découlent ont atteint un niveau record. Les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère seraient au niveau le plus élevé depuis environ 800.000 ans.

Il serait donc nécessaire, selon les responsables de l’Omm, que les émissions de gaz à effet de serre, source de ces difficultés aujourd’hui enregistrées, soient réduites. Et là, se trouve tout l'enjeu des rencontres internationales sur le climat notamment celle de Lima actuellement en cours et celle de Paris à venir.