La Nouvelle Tribune

Présidence du Fpi : Pascal Affi N’guessan lâché par son directeur de communication

Espace membre

Pascal Affi N’guessan est tombé en disgrâce dans son camp politique, le Front populaire ivoirien (Fpi) de l’ancien chef d’Etat ivoirien Laurent Gbagbo actuellement détenu à la Haye. 

Déjà décrié par une frange des cadres du parti pour avoir demandé le retrait de la candidature de l’ex chef d’Etat dont le dossier avait été déposé par l’intermédiaire de son fils pour être élu à la tête de sa formation politique (et ce bien qu’étant retenu à la Cpi), Pascal Affi N’guessan vient d’être lâché par le directeur de la communication de son équipe de campagne, Franck Anderson Kouassi.

L’ancien journaliste qui dirigeait le département de la communication dans son équipe de campagne pour son élection à la tête du Fpi contre Laurent Gbagbo, a démissionné de son poste ce mardi 2 décembre  pour dit-il, des raisons de convenances personnelles.

Dans sa lettre de démission, il a indiqué ne pas pouvoir dépasser certaines « limites ». Cette démission pourrait être un coup de massue porté  à M. Pascal Affi N’guessan qui n’est plus en de bons termes avec ses proches du Fpi qui l’accusent de vouloir détourner le parti de sa priorité, obtenir la libération de Laurent Gbagbo.

Fpi : Affi travaille à effacer Gbagbo

Ses plus grands détracteurs estiment qu’il n’a pas le charisme nécessaire pour conduire le parti. Il avait  clairement demandé aux membres du parti de bien vouloir retirer la candidature de Laurent Gbagbo qui pour lui n’est pas en mesure de briguer la direction du parti à cause  de sa situation  actuelle.