La Nouvelle Tribune

Coup de tête : Brandao condamné à un mois de prison ferme

Espace membre

Le 16 août dernier, le Paris Saint-Germain (Psg) et Bastia se sont rencontrés au Parc des Princes. A la fin de ce match comptant pour la 2ème journée du championnat de foot Ligue 1, Brandao, l’attaquant brésilien de Bastia avait, dans le couloir, donné un coup de tête à son compatriote Thiago Motta du Psg. 

Ce coup a causé chez le milieu de terrain italo-brésilien du club parisien une fracture du nez. Dans ce dossier, le tribunal de Paris a rendu son verdict ce jeudi 27 novembre 2014. Brandao, 34 ans, a été condamné à un mois de prison ferme et une amende de 20. 000 euros. La peine du juge est plus sévère que celle requise par le parquet ; huit mois de prison avec sursis et une amende de 15. 000 euros. Cité par leparisien.fr, Me Olivier Martin, l’avocat du sociétaire de Bastia estime que la sentence du juge va au-delà de la jurisprudence.  Le site d’information précise que Brandao ne devrait pas faire appel. Cependant, il n’ira pas en prison. Etant donné que «sa peine de prison ferme devrait être transformé en travaux  d’intérêt général.»