La Nouvelle Tribune

HCBE-CANADA : un bouleversement positif pour les compatriotes béninois du Canada

Espace membre

Le samedi 15 Novembre 2014 restera une date historique dans la vie de la communauté béninoise du Canada à l’image de la conférence des forces vives de la nation connue au Bénin en 1990. Plus de 150 personnes étaient présentes dans la salle de l’Auberge Royal Versailles à Montréal, lieu du rassemblement.

En effet, depuis 2007 un groupuscule de béninois avec à sa tête la compatriote Jocelyne Adigbonon, parle illégalement et illégitimement au nom de cette communauté qui ne l'a jamais mandaté. Cette dame a fait plus de mal que de bien au sein de cette communauté mais sans compter qu'un jour les braves et vaillants Béninois soucieux de l'unité de leur communauté vont mettre les culottes pour rétablir les choses.

C'est ainsi que depuis le 16 Août 2014 plusieurs représentants d'associations et des membres ressources de la communauté béninoise du Canada se sont réunis à Montréal pour mettre sur pied un comité ad hoc pour la redynamisation du Haut Conseil des Béninois de l'Extérieur section Canada. Au bout de trois mois, ils ont travaillé de manière assidue tout en informant toutes les instances officielles du HCBE. Ils n'ont pas manqué d'inviter dame Adigbonon plusieurs fois à la table de négociation mais celle-ci a décliné toujours l'offre malgré les sages conseils prodigués par Son Excellence Monsieur Pamphile Goutondji, Ambassadeur du Bénin au Canada.

Malgré la médiation remarquée de ce dernier, Dame Adigbonon a refusé de collaborer.

Les braves et vaillants compatriotes ont pris leur responsabilité et ont convoqué une AG Extraordinaire au cours de laquelle il devrait y avoir un nouveau bureau élu conformément aux statuts et règlements du HCBE. Ils ont envoyé une invitation officielle à Son Excellence Monsieur Anicet Gabriel KOTCHOFA, Ambassadeur du Bénin près de la fédération de Russie et Président du Bureau Exécutif Mondial du HCBE.

Monsieur KOTCHOFA a été toujours accusé à tort dans cette situation de climat de morosité au sein de la communauté canadienne. On l'a souvent cité comme le Parrain qui a imposé dame Adigbonon contre la volonté des Béninois du Canada. Alors Monsieur KOTCHOFA n'avait plus de choix que de venir aider la communauté à retrouver sa sérénité et son unité.

C'est ainsi qu'il a pris part à cette journée historique pour tenter de conseiller l'unité au sein de cette communauté.

Son message de père a dû calmer tous les esprits qui autrefois étaient surchauffés. Cependant Dame Adigbonon, fidèle à la réputation de femme impolie et arrogante que lui prêtent certains membres de la communauté est apparue pour la première fois depuis trois mois accompagnée d’une poignée de personnes acquises à sa cause machiavélique. Ils ont failli  brutaliser les deux Ambassadeurs présents dans la salle. La présence de la police a été nécessaire pour calmer les esprits.

Un vote de destitution du « bureau » de dame Adigbonon a été fait séance tenante à une majorité écrasante suivie instantanément et sans aucune prévision de l’hymne nationale chantée avec vigueur par l’Assemblée pour souligner la victoire de la démocratie.

C'était le coup fatal pour dire à dame Adigbonon que trop c'est trop. La communauté béninoise du Canada ne pouvait plus continuer d'être prise en otage par une seule personne. Remarquons que les membres du « bureau » de dame Adigbonon se sont désolidarisés de son plan et ne se sont pas présentés dans la salle.

Les activités ont repris leur cours normal. Un bureau légal et légitime qui a eu la bénédiction d'une majorité écrasante a vu le jour avec sa tête Mr Juste-Flavius EWINSOU élu délégué Général du HCBE section Canada, Madame Mahamatha MÉMÉ Déléguée Générale adjointe, Monsieur Élie-Rodrigue BELOGOUN Secrétaire Général, Monsieur Valère OGOUYEMI trésorier, et Madame Dolorès HOUEDJISSIN, Secrétaire à l’organisation.

Vivement que ce nouveau bureau unisse tous les compatriotes vivant au Canada

Le nouveau bureau HCBE section Canada