La Nouvelle Tribune

Bemba la Cpi : le bureau de Bensouda exige la reconnaissance de sa culpabilité

Espace membre

Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale  internationale est intraitable avec Jean-Pierre Bemba, l’ancien chef rebelle congolais. Mercredi, le bureau de Mme Bensouda a clairement exigé la reconnaissance de la  culpabilité de  Jean-Pierre Bemba dans la barbarie de ses miliciens en Centrafrique pendant la  période 2002-2003, où ils ont appuyé le régime Patassé évincé par un putsch de Bozizé. 

Accablé par un pesant chef d’accusant de cinq crimes  dont trois de guerre et deux contre l’humanité, Jean-Pierre Bemba est écroué à la Haye depuis 06 ans. Et c’est le  moment où son procès ouvert  depuis novembre 2010 tire à sa fin, que le bureau du procureur de la Cpi a choisi pour réclamer qu’il soit reconnu coupable des actes inhumains de ses suppôts.

Le  bureau de Madame Bensouda, a notamment rappelé les viols, les pillages et les meurtres barbares qu’ils ont commis pendant la période.  Pour M. Jean-Jacques Badibanga, représentant le bureau du procureur, il ne fait l’ombre d’aucun doute que l’accusé est coupable de ce qu’on lui reproche.  Reconnaître cette culpabilité, a-t-il notamment souligné, sera une justice rendue à des victimes de ses atrocités. Aussi, a-t-il ajouté au terme de son long réquisitoire, le cas Jean-Pierre Bemba, édifiera par une issue donnant à son bureau.