La Nouvelle Tribune

Russie: 128 milliards $ de fuite de capitaux à cause de la crise ukrainienne

Espace membre

128 milliards de fuite de capitaux en 2014 et une inflation de plus de 8%. C’est la séquelle que laissera pour le compte de cette année la crise ukrainienne sur l’économie russe. Ces statistiques ont été avancées ce lundi 10 novembre par la Banque centrale russe. La Russie fait partie des acteurs de la crise politico-sécuritaire qui secoue l’Ukraine depuis la fin 2013. 

Moscou est considéré par Kiev et ses alliés occidentaux comme le soutien direct des milices séparatistes pro-russes actives dans l’est de l’Ukraine. Cela a valu au pays de Vladimir Poutine une série de sanctions imposées par les Etats-Unis, l’Union Européenne et d’autres pays alliés. Ces sanctions ont ciblé des secteurs comme l’économie, l’énergie, la défense. En toute logique, elles devraient avoir des conséquences sur l’économie du pays. Le Kremlin en était conscient. Le gouvernement russe avait prévu des fuites de capitaux de l’ordre de 100 milliards de dollars. Mais la facture sera bien plus salée, selon les chiffres sortis par la banque centrale. Elle a aussi annoncé une baisse dans la croissance du produit intérieur brut (Pib).  Au lieu des 0,4% préalablement envisagé, cette croissance va se limiter à 0, 3% ; loin derrière les 1,3% de 2013. Il faut rappeler que l’an dernier, la Russie avait connu une fuite de capitaux d’un peu moins de 60 milliards du fait de la crise ukrainienne.