La Nouvelle Tribune

Affaire Pistorius : insatisfait, le ministère public fait appel

Espace membre

L’épilogue du feuilleton Pistorius doit être encore réécrit selon le ministère public sud-africain qui a fait savoir ce lundi qu’il fera appel de la sentence des cinq ans de prison infligée  à Oscar Pistorius au terme de son procès pour le meurtre dit « involontaire » de sa petite amie Reeva Steenkamp.

Cette sentence prononcée, le 21 octobre est trop clémente à l’appréciation du ministère public qui remet d’ailleurs en cause le verdict d’«homicide involontaire » précédemment rendu par la juge Thokozile Masipa selon qui les preuves de l’accusation n’étaient suffisantes pour attester qu’il  s’agissait d’un meurtre prémédité.

Pourtant l’athlète qui a perdu de sa gloire, n’ignorait pas que sa petite amie était, cette nuit de la Saint-Valentin 2013, présente dans la pièce  au moment où il envoyait les coups de feu à travers les portes de sa douche.