La Nouvelle Tribune

Tabaski : l’alcool frelaté emporte 21 personnes au Pakistan

Espace membre

Il n’y pas que les bêtes qui ont connu la mort pendant la fête de la Tabaski. Au Pakistan, 21 personnes sont mortes des suites d’une consommation d’alcool frelaté pendant les retrouvailles à l’Aïd al-Adha. 

Un bilan encore provisoire, puisque selon des sources sanitaires du pays, une vingtaine d’autres personnes ayant consommé l’alcool de mauvaise fabrication sont entre la vie et la mort.

Le Pakistan un pays particulièrement peuplé, compte de nombreux points de distillation clandestine d’alcool  en dépit de ce que la production et la consommation d’alcool soient défendues aux musulmans conformément aux prescriptions religieuses de l’Islam.

Les personnes vivant dans la pauvreté qui ne peuvent s’offrir le luxe d’acheter la bière et le whisky exclusivement distribués par Murree, la société autorisée, se ruent vers les alcools contrefaits dans des points clandestins.

Le drame de l’Aïd al-Adha a amené les forces de l’ordre pakistanaises à procéder à des arrestations dans certains de ces lieux, d’où serait parti l’alcool responsable de la mort de 21 personnes et l’hospitalisation d’une vingtaine d’autres.