La Nouvelle Tribune

Nigeria: des hommes armés enlèvent un Chinois dans l'Etat de Kogi

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Nouveau cas d’enlèvement au Nigéria. Il s’agit, selon la police nigériane, d’un Chinois enlevé par des hommes armés à Kogi dans le centre du pays. L’homme est un consultant de la Kogi State Water Corporation, une compagnie locale des Eaux. C’est d’ailleurs dans le bâtiment de la compagnie où logent les travailleurs qu'il a été enlevé. 

Aucun groupe n’a encore revendiqué ce nouveau rapt et les autorités hésitent à pointer du doigt les combattants de Boko Haram connus pour des actes similaires. Il pourrait aussi s’agir d'un autre groupe à la recherche de rançon contre l’otage comme c’est la coutume au Nigéria. L’Etart de Kogi, faut-il le souligner, a enregistré récemment des actes de violences et d’agressions armées qui n’ont pas épargné l’armée elle-même.