La Nouvelle Tribune

Ouganda: divorce consommé entre Museveni et son premier ministre

Espace membre

Amama Mbabazi n’est plus Premier ministre du gouvernement ougandais. Il a été remercié vendredi, par le Président ougandais Yoweri Museveni. Après 03 ans passés à ce poste, Amama Mbabazi, considéré comme le principal challenger de son chef en 2016 ne devrait pas être étonné de son éviction de l’équipe gouvernementale à moins de deux ans des prochaines élections présidentielles qui se tiendront en 2016. 

Membre influent du parti de Museveni, ses déboires ont commencé avec son opposition inavouée à la reconduction du Président Yoweri Museveni comme candidat à la prochaine élection. Choix également critiqué par l’épouse du désormais ancien premier ministre. Maintenant éjecté de l’appareil gouvernemental, Amama Mbabazi qui hésitait à déclarer publiquement son intention de barrer la route au président Yoweri Musevi au pouvoir depuis 28 ans, pourra prendre son destin politique en main. Beaucoup attendent qu’il s’unisse à l’opposition pour faire partir son ancien mentor. Il peut d’ores et déjà compter sur son épouse puissante responsable de la ligue des femmes du Parti de Yoweri Museveni duquel elle devra, peut-être, démissionner avec le limogeage de son mari.