La Nouvelle Tribune

Nigéria : Boko Haram mitraille un convoi de l'armée

Espace membre

La secte Boko Haram n’a que faire des menaces du Sénat nigérian qui pousse le Président Goodluck Jonathan à aller en guerre contre elle. Alors qu'il se rendait à Lokoja, la capitale de l'Etat de Kogi, un convoi de l’armée nigériane a été mitraillé par des hommes armés suspectés d'appartenir à la secte islamiste.

Pas de perte en vies humaines mais 04 soldats ont été blessés selon les sources sécuritaires. Le convoi, fort de 850 soldats a quitté Benin City au sud du pays pour se rendre à Lokoja quand il a été pris dans une embuscade dimanche soir près de la ville d'Okene par un groupe de 100 terroristes de Boko Haram. Les combats, très intenses, avaient duré trois heures de temps, ont rapporté les sources proches du théâtre qui affirment que des échanges de tirs se sont poursuivis mardi.