La Nouvelle Tribune

Côte d’Ivoire: le chef de guerre Wattao en formation au Maroc

Espace membre

A quelques mois de la fin de son mandat, après avoir accédé au pouvoir grâce à des milices, le président ivoirien Alassane Ouattara se débarrasse d’un disciple gênant. Issiaka Ouattara, l’ancien chef de guerre connu sous le nom de Wattao qui a été aux avant-postes dans la crise ivoirienne, est envoyé au Maroc pour une formation militaire à l'école d'état-major de Meknes. 

Récemment promu lieutenant-colonel, Wattao faisait des bourdes médiatiques nuisibles au gouvernement de Ouattara. A plusieurs reprises, il a été cité dans des rapports d’experts de l’Onu l’accusant d’organiser divers trafics. Selon le ministère de la défense de la Côte d’Ivoire, il ne s’agit pas d’une action visant à se débarrasser de lui. Cette formation, dit-on, lui permettra de se perfectionner en gestion des unités pour mieux assumer ses responsabilités de commandant en second de la Garde républicaine.