La Nouvelle Tribune

Libye: Washington attribue les raids contre des islamistes aux Emirats

Espace membre

Les  frappes menées le week-end dernier sur Trippoli, selon des responsables américains, sont l’œuvre  des  Emirats Arabes unis. "Les Emirats arabes unis ont mené ces raids" ont confié au New York Times, deux responsables américains qui ont expliqué que ces frappes ont été menées dans l’intention d’alléger la pression militaire que les Emirats arabes unis et l’Egypte exerçaient sur les miliciens nationalistes qui  avaient le contrôle de l'aéroport de Tripoli.

Les accusations américaines ont été corroborées  par la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et l’Italie. Ils ont conjointement condamné les "interférences extérieures en Libye qui exacerbent les divisions". Ces raids auraient été menés de concert avec l’Egypte. Mais, dimanche, le Caire a démenti toute implication dans ces deux séries de raids. Les Emirats arabes unis, de leur côté,  n'ont pas réagi. Pour rappel, la Libye est enfoncée dans ce chaos depuis la mort de Mouammar Kadhafi, tué en 2011 par une rébellion soutenue militairement par les pays occidentaux.