La Nouvelle Tribune

Irak : la décapitation de Foley précipite l’armement des Kurdes

Espace membre

La question de l’armement des Kurdes d’Irak divisait le monde notamment les pays d’Europe. Mais depuis la diffusion ce mercredi 20 août de la vidéo du meurtre du journaliste américain, James Foley, qui a “choqué la conscience du monde’’, le nombre de pays engagés aux côtés des Kurdes a augmenté. 

La volonté de combattre l’Etat Islamique que le président américain Barack Obama a qualifié de “cancer” s’est également renforcé. Réticente du fait de son passé militariste, l’Allemagne a annoncé être “prête” à armer “le plus rapidement possible” les Kurdes d’Irak qui font face à la montée de l’Etat Islamique. Laquelle montée si elle se poursuivait serait à en croire Berlin, une “catastrophe” avec des conséquences “dévastatrices” pour le monde.

En Italie, le Parlement a également approuvé la décision d’envoi “rapide” d’armes légères -des mitrailleuses et des roquettes anti-chars- en Irak pour également armer les Kurdes. Pour l’instant, le camp des pays prêts à aider à l’armement des Kurdes dans la guerre contre l’Etat Islamique a été renforcé que par des alliés, pas des moindres. Mais ce chiffre pourrait bien croître dans les prochains jours.

James Foley, courage et simplicité