La Nouvelle Tribune

Japon : Fukushima de nouveau grenier du riz

Espace membre

Plus de 03 ans après l'accident nucléaire du 11 mars 2011 dans un complexe atomique de Fukushima,  la région a renoué avec la production du riz qu’elle s’apprête à exporter selon la Fédération japonaise des coopératives agricoles. Première destination du nouveau riz de Fukushima, Singapour. 

Avant sa commercialisation le riz de Fukushima passe par des contrôles particuliers sur la radioactivité. Les consommateurs peuvent donc être rassurés qu’ils ne consommeront pas de riz contaminés aux substances radioactives. Les premiers sacs de 5 kilogrammes seront vendus dès le 22 août où une campagne de promotion aura lieu sur place pour expliquer que ce riz est sûr et qu'on peut le consommer en toute tranquillité. Pour l’instant, Singapour est l’unique destination du nouveau riz de Fukushima qui peine toujours à convaincre ses anciens marchés que sont la Chine et la Corée du Sud. Ces deux pays comme plusieurs autres maintiennent encore de fortes restrictions sur les produits ou préparations alimentaires agricoles, de pêche provenant de Fukushima.