La Nouvelle Tribune

Depuis la Corée du Sud, le Pape François tend la main à plusieurs pays asiatiques

Espace membre

Le Pape François est en visite de cinq jours en Corée du Sud depuis jeudi 14 août 2014. Ce séjour est le premier du Pape François en Asie en tant que Souverain pontife. En Corée du Sud où il a présidé les Journée asiatiques de la jeunesse catholiques, le Souverain pontife a comblé une attente qui durait plus de deux décennies. 

Cela faisait, en effet, 25 ans qu’un Pape ne s’était pas rendu dans le pays. Le patron de l’Eglise catholique a profité de ce séjour pour lancer un appel aux pays asiatiques qui n’ont pas de relations diplomatiques avec le Vatican « (…) J’espère sincèrement que, dans cet esprit d’ouverture aux autres, les pays de votre continent avec lesquels le Saint-Siège n’a pas encore une relation pleine n’hésiteront pas à promouvoir un dialogue au bénéfice de tous. Je ne parle pas ici seulement de dialogue politique, mais de dialogue fraternel », a déclaré le Pape François dans une adresse faite à des évêques ce dimanche 17 août aux sanctuaires du martyr inconnu de Haemi, à une centaine de kilomètres de Séoul, la capitale sud-coréenne.

L’appel du Souverain pontife est destiné aux pays comme la Chine, le Vietnam, la Corée du Nord, l’Afghanistan, le Bouthan, le Brunei, le Laos et Myanmar.