La Nouvelle Tribune

Turquie : Erdogan promet d’œuvrer pour la «réconciliation sociale»

Espace membre

Premier président turque élu au suffrage universel direct, Recep Tayyip Erdogan annonce déjà l’une des priorités de son mandat. Il l’a fait dans un discours prononcé lors d’une réunion de son parti, l’Akp, à Ankara. L’homme en a profité pour parler des acquis des douze ans qu’il a passé comme premier ministre avant de devenir président de la république. 

Qualifié d’autoritaire, Erdogan a surtout mis l’accent sur les acquis en terme de liberté et de Droits de l’Homme. « Nous avons fait des réformes historiques pour que tous les citoyens puissent, sans être inquiétés, exprimer librement leurs opinions, leur identité, leurs valeurs, leur culture et leur croyance », a-t-il déclaré. Avant de promettre que, dans ses nouvelles fonctions, il œuvrera pour la « réconciliation sociale». Sans doute une réponse aux contestations populaires qui ont marqué les dernières années de son règne de Premier ministre.