La Nouvelle Tribune

Ebola : la Guinée décrète "l'urgence sanitaire nationale"

Espace membre

1.069 morts sur plus de 1.975 cas confirmés, suspects ou probables. C’est le dernier bilan communiqué mercredi par l'Oms. Dans ce bilan d'après le même décompte, la Guinée à elle seule, a enregistré 510 cas dont 377 mortels. Face à la situation, depuis mercredi, la Guinée est dans un état d’"urgence sanitaire" décrété par le président guinéen Alpha Condé. 

« L'Organisation mondiale de la Santé a décrété l'urgence sanitaire mondiale contre la maladie à virus Ebola. Considérant que la Guinée est signataire de la constitution de l'OMS, je déclare l'urgence sanitaire nationale contre la maladie à virus Ebola en République de Guinée » a déclaré le président Condé. Neuf mesures sont entrées en vigueur dont des renforcements de contrôle, des restrictions de déplacements et l'interdiction de transférer des corps « d'une localité à une autre jusqu'à la fin de l'épidémie ».

De même, les mouvements de personnes sont restreints et soumis aux mesures de contrôle sanitaires aux différents points de passages terrestres, maritimes et aéroportuaires". En tout état de cause avertit le président, « Toute personne qui s'opposera ou incitera à s'opposer de quelque manière que ce soit à la détection, au traitement, à l'isolement ou à l'examen d'un malade, d'un suspect ou d'un contact sera considéré comme une menace contre la santé publique et subira la rigueur de la loi ».