La Nouvelle Tribune

Débat sur la révision de la Constitution : Jean-Bertrand Ewanga, un opposant arrêté en RDC

Espace membre

En République démocratique du Congo (RDC), le député Jean-Bertrand Ewanga, opposant au pouvoir de Joseph Kabila a été arrêté mardi au lendemain d'une manifestation organisée contre le projet de révision de la Constitution favorable au maintien au pouvoir du président Kabila après 2016. 

Accusé d' «outrage au chef de l'Etat et incitation à la haine tribale », selon ses avocats, c’est suite à un meeting de mobilisation des populations contre la modification de la constitution auquel il a pris part que les soldats congolais sont venus matinalement le dénicher à son domicile à Kinshasa pour l’amener à la Cour suprême de justice. Au rassemblement populaire, le député, secrétaire général de l'Union pour la nation congolaise (UNC), troisième parti d'opposition, était l'un des principaux orateurs.

Selon le ministre de l'Intérieur, Richard Muyej, parmi tous les discours du rassemblement qui ont été analysés, celui du député Ewanga avait une "dose particulière" d'hostilité. Entre autres, le député Ewanga avait déclaré « Nous disons non à la modification de la Constitution » et a appelé nommément Joseph Kabila à "partir" en 2016.