La Nouvelle Tribune

Guerre mondiale - Hiroshima : décès du dernier membre de l’équipage qui largua la bombe atomique

Espace membre

Agé de 93 ans, Theodore Van Kirk, dit « Dutch », était membre de l’équipage de l’Enola Gay, l’avion américain qui a largué la bombe atomique sur Hiroshima, Japon, le 6 août 1945. Navigateur de l’appareil, Il est mort ce mercredi 29 juillet dans l’Etat de Géorgie, aux Etats-Unis d’Amérique. 

Il était jusqu’à ce mercredi le dernier membre encore en vie de l’équipage qui a donc largué « Little Boy » (surnom de la bombe) sur la ville japonaise avec sa population urbaine estimée à 350 000 habitants. Sur le champ, l’explosion de la bombe a coûté la vie à 75 000 personnes. Fin mai 1945, le bilan était de 140 000. Il faut préciser qu’une seconde bombe a été lancée sur Nagasaki, une autre ville japonaise le 9 août 1945. Ce sont là des souvenirs de la seconde guerre mondiale. Et « Dutch », qui vivait depuis des années dans une maison de retraite, s’en est allé sans avoir regretté l’épisode de ces bombes atomiques.

« La bombe a vraiment épargné des vies, malgré le nombre énorme de victimes à Hiroshima et à Nagasaki », avait déclaré l’homme  au quotidien américain New York Times. Justifiant que sans les bombes atomiques,  les destructions qui auraient pu avoir lieu au Japon auraient été immenses. « Nous nous battions contre un ennemi réputé pour ne jamais capituler, un ennemi qui n’accepte jamais la défaite. C’est très difficile de parler de moralité et de guerre dans la même phrase», avait-il ajouté.