La Nouvelle Tribune

Peine capitale aux USA : 117 minutes d'agonie pour Joseph Wood, condamné à mort

Espace membre

117 mn, près de deux heures d'agonie pour un condamné à mort aux USA. C'est ce qu'a vécu Joseph Wood, un américain de 55 ans condamné à mort pour le meurtre de son ancienne petite amie et du père de celle-ci en 1989. Il a «suffoqué et cherché sa respiration pendant environ une heure et quarante minutes. L’Arizona semble avoir rejoint plusieurs autres Etats irresponsables dans une horreur qui était absolument prévisible (...)» a fustigé l'avocat de ce dernier, Me Baich.  

Cet événement est le deuxième du genre depuis le début de cette année. En avril déjà, un autre condamné à mort avait agonisé pendant près de 45 mn avant d'être déclaré mort. Mais cette fois-ci, la durée de l'agonie semble avoir réveillé le vieux débat sur l'abolition de la peine capitale aux USA. Plusieurs associations militant pour la cause veulent donc saisir cette perche pour dénoncer un acte inhumain : «Nous sommes tout simplement incapables de mettre en oeuvre la peine capitale de manière humaine» pour Diann Rust-Tierney, militante de la Coalition nationale pour abolir la peine de mort.

Exécution aux USA : un condamné agonise environ 45 minutes avant de mourir par crise cardiaque

Mais bien évidemment ce n'est pas l'avis des parents de la victime qui trouvent que l'accusé n'avait que ce qu'il mérite : «Cet homme le méritait. Je ne crois pas qu’il cherchait de l’air. Je ne crois pas qu’il souffrait. Moi, il m’a semblé qu’il ronflait» a lancé la soeur de la victime.