La Nouvelle Tribune

MH 17 de Malaysia Airlines : les boites noires enfin remises aux enquêteurs

Espace membre

C’est dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 juillet que les Séparatistes pro-russes ont remis à des responsables de la compagnie aérienne Malaysia Airlines les deux boites noires du vol MH 17 de ladite compagnie qui s’est écrasé dans l’est de l’Ukraine jeudi 17 juillet. 

Vraisemblablement touché par un missile sol-air, ce Boeing 777 qui quittait Amsterdam (Pays-Bas) pour Kuala Lumpur (Malaisie) s’est écrasé dans la région de Donetsk, sous contrôle des séparatistes pro-russes. Le bilan est très lourd. Tous les 298 occupants de l’appareil y ont laissé leur vie. C’est donc cinq jours après la survenance du drame que ces séparatistes, accusés par l’Occident d’avoir abattu l’appareil, ont remis les boites noires aux fins des enquêtes nécessaires. Alexandre Borodaï, chef des milices pro-russes a remis lui-même les enregistreurs de vol.

Et ce, après une pression accrue de l’Occident. Ces boites, « en bon état », devraient permettre d’en savoir plus sur les conversations des membres de l’équipage de l’appareil et les données techniques du vol. Leur analyse ne devrait pas servir à connaitre la vérité sur l’origine du tir qui a abattu l’avion. A ce niveau, il faudra attendre les résultats des analyses des traces d’explosif retrouvées sur les débris du Boeing 777 du MH 17 de Malaysia Airlines.