La Nouvelle Tribune

Soudan du Sud : la famine frappe à la porte

Espace membre

«Si le conflit au Soudan du Sud continue, et que l'aide n'augmente pas, alors il est probable que d'ici août des régions localisées du Soudan du Sud sombreront dans la famine ». C’est ce qu’a affirmé, jeudi, le Comité d'urgence britannique pour les catastrophes (Dec), en tête de 13 ongs intervenant dans le pays. 

Selon les précisions du patron de ce groupe d’organisations humanitaires, le risque de famine est très réel dans certaines régions et « des millions de personnes font face à une crise alimentaire extrême ». 760 millions d’euros sont nécessaires pour répondre aux besoins des sinistrés de la guerre civile qui déchire le pays depuis plus de 6 mois. Mais jusque-là, l'Onu n’a pu réunir que 40% des fonds nécessaires pour l'aide humanitaire. Et vu que les combats continuent entre l'armée loyale au président Salva Kiir et les troupes du chef rebelle Riek Machar malgré la signature d’un troisième accord de cessez-le-feu le 10 juin le pire reste à craindre.